La Maison Victor Hugo

Accueil / La Maison Victor Hugo

Une maison d’écrivain ouverte sur le monde actuel

Le 26 février 1802, la maison du 140 Grande Rue à Besançon a vu naître un écrivain mondialement célèbre, Victor Hugo. Ouverte au public depuis 2013, la maison natale de Victor Hugo présente les combats de l’écrivain engagé pour la liberté, les droits et la dignité humaine, dans une scénographie contemporaine qui laisse également place à l’actualité de ces combats aujourd’hui. La programmation de la Maison Victor Hugo anime le lieu grâce à des rencontres, des expositions, des spectacles et des ateliers pédagogiques, autour de la littérature et de l’engagement citoyen.

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent », Les Châtiments, 1852

Le rez-de chaussée de l’exposition permanente du musée évoque les liens que Victor Hugo a maintenus avec sa ville natale. L’escalier qui mène à l’étage associe la chronologie de l’histoire de France du 19e siècle aux événements marquants de la vie de Victor Hugo. Les quatre espaces thématiques de l’étage sont consacrés aux engagements de Victor Hugo : poète, dramaturge, romancier, Victor Hugo a également été un homme politique qui a transmis ses idées et ses convictions à travers ses actes, ses discours et ses écrits. Un partenariat avec quatre associations internationales met en valeur l’actualité de ces combats au 21e siècle.

La liberté

Victor Hugo a lutté pour la liberté d’expression sous toutes ses formes, qu’elle soit artistique, politique ou religieuse, et il a défendu avec ferveur la liberté de la presse. Aujourd’hui, Reporters sans Frontières soutient le droit d’informer et d’être informé partout dans le monde.

La dignité humaine

Victor Hugo s’est engagé auprès des plus défavorisés, pour supprimer la misère et les inégalités sociales. Le roman Les Misérables en est le plus célèbre témoignage. L’association ATD Quart-Monde poursuit aujourd’hui cette lutte contre la pauvreté. Les droits des femmes ont également été une cause soutenue par Victor Hugo, un combat en faveur de l’égalité entre femmes et hommes qui reste toujours d’actualité.

S’indignant contre l’injustice, Victor Hugo a été un fervent partisan de l’abolition de la peine de mort. Ses écrits ont inspiré Robert Badinter, ministre de la justice qui a abolit la peine de mort en France en 1981 et parrain de la Maison Victor Hugo.

Les droits de l’enfant

La chambre à alcôve et boiseries où est né Victor Hugo est consacrée à la défense des droits des enfants, et notamment de leur éducation, dont Victor Hugo fut le précurseur. Depuis 1946, l’Unicef a pour mission d’améliorer les conditions de vie des enfants et de faire respecter leurs droits.

La liberté des peuples

En exil pendant 19 ans pour ses opinions politiques, Victor Hugo le proscrit a été la plume et le porte-parole des peuples opprimés, à Cuba, en Pologne, en Irlande… Depuis 1961, Amnesty International œuvre au respect, à la défense et à la promotion de tous les droits humains.

La pharmacie Baratte

La pharmacie fondée en 1738 et qui a vu naître Victor Hugo est visible depuis la rue. Cette magnifique officine a gardé son décor d’origine et permet de se replonger dans l’atmosphère du début du 19e siècle.

Crédits photographiques : Ville de Besançon / Jean-Charles Sexe